Boulangerie/Pâtisserie : quels risques professionnels ?

Les principaux risques professionnels auxquels les boulangers sont exposés concernent les poussières de farine qui sont facilement inhalables et sont responsables d’allergies respiratoires, le port et la manipulation fréquents de charges lourdes ainsi que certains gestes ou postures qui peuvent entraîner des troubles musculo-squelettiques, l’utilisation de nombreuses machines pouvant provoquer des brûlures, coupures…, les dangers liés à la chaleur des fours enfin les chutes sur des sols rendus glissants par les poussières de farine

Les principaux risques professionnels pour les boulangeries/pâtisseries

  • Risques liés aux équipements de travail ( fours et matériels de cuisson inadaptés ou non conformes, ustensiles sans isolation thermique (manches, poignées, etc.) pouvant entrainer des brulures. 
  • Risques liés à la charge physique de travail ( manutention manuelle, absence d’équipements d’aide à la manutention (diable, transpalette électrique, tables ou chariots mobiles, etc.) ou équipements inadaptés, postures contraignantes, lors de la mise en rayon ou en vitrine pouvant entrainer des troubles musculo-squelettiques.
  • Risques de chutes (sol glissant ou irrégulier, éclairage insuffisant dans les escaliers, réserves, caves.)
  • Risques liés aux émissions de farines ( contamination possible des farines par des parasites, des moisissures, l’exposition aux poussières de farine est particulièrement nocive aux voies respiratoires)

Quelles démarches mettre en place ?

  • Mettre en place des mesures de protection collective (équiper les pétrins de capots pour réduire les émissions de poussière, utilisez des moyens d’aide à la manutention (tire palette, chariots, etc.) et aménager les locaux pour en faciliter l’utilisation, organiser les flux et les espaces de stockage afin de limiter le port de charge.)
  • Mettre à disposition des salariés des équipements de protection individuels (fournir et faire porter des chaussures à semelles antidérapantes, Fournir et faire porter des gants de protection anti-brûlures)
  • Choisir des ustensiles permettant la prise en main par des extrémités isolées thermiquement et positionnez les queues de casserole à l’intérieur des plans de cuisson
  • Privilégiez les machines à faible émission de poussières (ex : pétrin avec capot plein, diviseuse anti-émission de farine)

Quelques chiffres

  • Plus de 600 000 journées perdues par an liées à un accident de travail ou une maladie professionnelle dans les boulangeries/pâtisseries*
  • 45% des accidents sont liés aux manutentions manuelles (Source :CNAM 2016) 

boulangerie risques et boulangerie risques 

Laisser un commentaire