Commerces alimentaires : Quels risques ?

Les activités exercées dans les commerces alimentaires de proximité exposent les salariés à des risques professionnels de diverses natures : douleurs au dos, chutes, coupures, agression, stress, etc. 

Les principaux risques professionnels dans les commerces alimentaires

  • Les risques liés à la chute de hauteurs (stockage en casquette ou au-dessus des rayons)
  • Les risques liés aux chutes de plain-pied (allées de circulation encombrées, sol glissant ou irrégulier…) 
  • Les risques liés aux équipements de travail et aux outils (utilisation d’outils (cutter, ciseaux, etc.) non adaptés lors des opérations de déballage pouvant entrainer des blessures, coupures. 
  • Les risques liés à la charge physique (manutention manuelle, absence d’équipements d’aide à la manutention (diable, transpalette électrique, tables ou chariots mobiles, etc.) ou équipements inadaptés, postures contraignantes, lors de la mise en rayon ou en vitrines) pouvant entrainer des problèmes de dos et aux articulations

Quelles démarches mettre en place ?

  • Aménager les locaux pour prévenir les risques de chutes (organisez le stockage afin de limiter les déplacements avec ports de charge)
  • Mettre à disposition des salariés les outils qui facilitent les opérations de manutention (diable, transpalette électrique, tables ou chariots mobiles, rolls)
  • Organiser le travail pour réduire les risques liés aux manutentions et aux incivilités (organisez les phases d’ouverture et de fermeture du magasin pour les rendre les plus sûres possible (évitez de laisser un salarié seul, choix des horaires, etc.)
  • Former les salariés à la prévention des risques 

Quelques chiffres

  • Plus de 250 000 de journées par an liés à un accident de travail ou une malade professionnelle dans les commerces alimentaires
  • 51% des accidents du travail liés aux manutentions manuelles 

Laisser un commentaire