Les risques liés au télétravail. Mise à jour du DUER

L’usage du télétravail a entraîné l’apparition de RPS dus à la nouvelle organisation du travail dans l’entreprise. En effet, les salariés sont seuls chez eux pour accomplir leur travail et perdent le lien social avec leurs collègues. Les salariés peuvent donc se sentir isolés, perdre le sens de leur travail et avoir des difficultés à scinder vie professionnelle et vie privée.

Cependant l’employeur peut mettre en place des actions pour limiter les RPS, comme par exemple, organiser des réunions d’équipes quotidiennes pour réduire le sentiment d’isolement.

2. Les risques liés aux ambiances lumineuses

Le travail prolongé sur écran peut provoquer des maux de tête. De plus, en télétravail, le salarié peut être amené à travailler dans une pièce aveugle ou faiblement lumineuse, ce qui peut accentuer les risques.

Le dirigeant doit donc sensibiliser les salariés sur le risque lié aux ambiances lumineuses. Ils pourront ainsi facilement mettre en place des actions comme par exemple :

  • Organiser des pauses régulières
  • Installer un éclairage d’appoint

3. Risques liés aux bruits

Les bruits environnants peuvent altérer la santé mentale des salariés. Ce type de risques est ainsi fortement lié aux RPS. Les bruits environnants peuvent prendre différentes formes : bruits de rue, voisinage, travaux, enfants, ou encore autres personnes télétravaillant dans le même espace. Pour réduire le risque lié au bruit le salarié pourra utiliser par exemple un casque anti-bruit.

4. Les troubles musculosquelettiques (TMS)

En télétravail, le salarié peut avoir tendance à utiliser des sièges ou des espaces de travail inadaptés, et donc ressentir des troubles physiques. Néanmoins, il pourra réduire ce risque simplement en s’assurant que son espace de travail soit bien aménagé, ou encore en pratiquant régulièrement des étirements.

5. Les risques liés à l’électricité

Attention, dans le cadre du télétravail, l’employeur doit sensibiliser les salariés au risque électrique. Pour exercer le télétravail sans risque, le logement du salarié devra être aux normes.

Même si le télétravail peut être bénéfique, il génère de nouveaux risques dont il faut avoir conscience. Pour que l’employeur soit aligné avec son obligation de santé et de sécurité envers ses salariés, il doit prendre en compte ces risques et les consigner dans son Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels (DUERP).

Laisser un commentaire